Infection

Multiplication de germes (microbes) à l’intérieur de l’organisme.

L’infection nosocomiale est la contamination du patient lors du séjour en établissement de soins. Le risque est plus important si le patient est fragile, fumeur, si l’opération est longue ou que les mesures de prévention ne sont pas respectées.

La présence de germes sur une plaie n'est pas synonyme d'infection. Elle est même normale et utile si la plaie présente des zones de nécrose (détersion naturelle). L'infection est un diagnostic porté sur la base de signes tels que : rougeur, chaleur, gonflement, fièvre et parfois frissons. Ces signes s'accompagnent alors de signes biologiques tels que : hyperleucocytose, élévation de la Protéine C réactive (PCR) et de la Vitesse de Sédimentation (VS).

Une antibiothérapie est parfois nécessaire. Elle doit être adaptée au germe responsable, si un prélèvement a pu être réalisé. L'évacuation de liquide accumulé, ou l'ablation de tissus nécrosés est un préalable indispensable. Si une prothèse est infectée, son ablation est recommandée pour permettre une guérison rapide.